• Définition
  • Contexte
  • Les différentes formes d’abandon

Définition

Il s’agit d’un sentiment réel ou fantasmé d’un abandon par une ou plusieurs personnes ayant une grande place affective (père mère, ami, conjoint, etc.). Son excès aboutit à une névrose qui prend ses racines dans l’enfance.

Contexte

L’abandon peut être réel et volontaire (par le parent vis-à-vis de son enfant, ou par le conjoint), c’est alors un problème social dont les conséquences psychologiques, sociales et affectives sont très importantes.

L’abandon peut aussi être ressenti : il s’agit alors d’une angoisse d’abandon, laquelle peut être réelle ou simplement fantasmée. Ce n’est que sur ce dernier point que le sentiment d’abandon peut obtenir un soulagement autre que la résolution de la situation qui a donné naissance à ce sentiment.

Les différentes formes d’abandon

  • Très tôt, en particulier avant l’âge de 1 an, certains enfants peuvent être physiquement abandonnés, ce qui les amène à être confiés à la DDASS. Il s’agit d’un problème humain et social aux conséquences graves dont l’enfant puis l’adulte qui le subissent gardent des séquelles parfois inguérissables.
  • Toutefois, certains enfants abandonnés parviennent à sublimer ce traumatisme par une réussite personnelle éclatante.
    Parmi les abandons réels, figurent les enfants atteints d’hospitalisme, c’c’est à dire des attitudes d’agitation, de mouvements répétitifs, et de mutisme chez un enfant hospitalisé et que ses parents ne voient pas suffisamment, ou négligent, voire abandonnent de facto.
  • Le sentiment d’abandon peut être perçu très tôt par l’enfant, mais à tort, simplement parce qu’il a l’impression fausse que ses parents l’ont abandonné. C’est pour cela qu’il faut être très vigilant lorsqu’on laisse un enfant seul à la maison .
  • Lorsque ce sentiment est négligé ou non compensé, ou que l’enfant n’est pas rassuré sur sa non existence, il peut conduire à des attitudes ou des comportements qui traduisent une véritable névrose d’abandon.
    A des degrés élevés, cette névrose se manifeste par un sentiment d’insécurité permanent, et une sensibilité extrême aux frustrations .
  • A des stades plus évolués, ce sentiment d’abandon peut aboutir à des états dépressifs , ou d’agressivité à l’égard de soi-même ou des autres, ou au contraire à une apathie ou une indifférence qui peut mener à la mutité. Ce sont bien sûr des conséquences extrêmes.

Show Buttons
Hide Buttons
fr French
X

PharmaQuick.net